CSE-E extraordinaire : déclaration en entente sur la reprise…

Avis défavorable à la majorité !

Cet après-midi, vos élus CSE-E ont été à nouveau consultés sur l’évolution des mesures de fin de “déconfinement” dans le contexte de crise de la lutte contre l’épidémie de COVID-19.

En séance, la Direction a bien confirmé qu’elle souhaitait un retour des salariés sur site pour assurer un fonctionnement nominal à partir du lundi 15 juin.

Découvrez la déclaration en entente des 3 organisations représentatives pour un avis défavorable afin d’obtenir plus de garanties sur les mesures mises en oeuvre pour une reprise des salariés dans les meilleures conditions.

La reprise réclamée par la Direction devra se faire avec… discernement et bienveillance !

ORGANISATION DU TRAVAIL :

Le Facility Management avec le HSE déterminent un calcul des jauges capacitaires pour chaque bâtiment du site de Marignane (3 niveaux de jauge : vert, jaune et rouge) afin de permettre à un plus grand nombre de revenir travailler sur site pour la reprise d’un fonctionnement nominal dès la mi-juin.

Et que ce retour concernera tous les salariés, à l’exception :

  • des salariés à santé vulnérable (c’est-à-dire les personnes titulaires d’un certificat d’isolement) qui resteront en Activité Partielle ou en télétravail à 100%
  • des salariés ayant des problèmes de garde d’enfants et qui bénéficient également d’une prise en charge au titre de l’Activité Partielle
  • des salariés travaillant dans des secteurs à très forte densité (calcul de la jauge modifié <4m2/personne) et où aucune mesure ne permet d’adapter efficacement la situation de travail : dans ces secteurs, les personnels resteront affectés en équipes distinctes (rouge/bleu) avec un recours si nécessaire à l’alternance télétravail/travail sur site

Point d‘attention concernant le recours au télétravail : ce mode de travail ne peut pas être considéré comme une réponse à la problématique de la garde d’enfants. Le recours au chômage partiel ou à des alternatives pour la garde d’enfants doivent être privilégiés. La garde d’enfants en situation de télétravail ne peut être acceptée que pour des cas très exceptionnels, requis pour la continuité du business.

**********

RESTAURATION : couvrir les besoins, évolution du dispositif actuel avec l’ouverture des 3 bâtiments pour la restauration collective A11, U6 & W1

  • Respect des mesures sanitaires en accord avec la réglementation nationale
  • Organisation du flux par affectation et par créneaux horaires sur chaque cantine
  • Offre capacité max. : 4.600 couverts en 5 services de 11H à 13H30 (nettoyage entre 2 services toutes les 30 minutes) une pose mini à entériner
  • Une phase test en cours au A11 qui devra précéder l’ouverture officielle
  • Retour de l’offre « PAUL » en configuration nominale ~500 repas supplémentaires

**********

TRANSPORTS : réouverture progressive de l’offre de transport collectif AIRBUS

  • Respect des mesures sanitaires en accord avec la réglementation nationale
  • Réouverture des navettes VAMP (8 juin) rotations habituelles et Aéroport (15 juin) rotation sur les horaires des vols MAR-DON
  • Réouverture de 56% des lignes AIRBUS dont 26% sur le réglage habituel dès le 15 juin

**********

SALLES DE PAUSE : fontaines à eau et distributeurs de boissons et confiseries

  • Fontaines à eau vont être changées dès aujourd’hui, mardi 9 juin, dans une version sans contact “Covid-19 compliant”. La mise en place progressive est pour le moment de 10 unités dans le nouveau standard dans les bâtiments suivants : G1, H4 & M1. La Direction s’est engagée à changer 10 unités/semaine avec une cible de 105/138 à fin 2020.
  • Distributeurs de boissons et confiseries : remise en service progressive dès à présent avec des mesures sanitaires renforcées, restant à définir.

**********

La CFE-CGC insiste pour obtenir les garanties supplémentaires sur :

  • la disposition en continu de gels hydro-alcooliques dans les secteurs tertiaires,
  • la gestion de l’accès à l’eau fraîche et potable comme le stipule la loi dans ces mêmes secteurs,
  • la cartographie spécifique des zones de production et tertiaires jaugées « rouge », « jaune » et « vert »,
  • la révision de la durée de la pause repas minimale,
  • la reprise complète des lignes Airbus des transports collectifs,
  • la prise en compte des personnes vivant avec une personne vulnérable ou assimilée,
  • la facilité d’accès au télétravail tel que l’accord le prévoit (max 2 jours par semaine) et un assouplissement de la procédure pour en bénéficier tout au long de l’année,
  • l’obtention d’un justificatif employeur à la demande du salarié pour la garde des enfants après le 5 juillet afin d’être prioritaire dans les crèches, les centres aérés et autres structures d’accueil pour les enfants…

**********

Vos délégués CFE-CGC restent toujours mobilisés et à votre écoute pour vous apporter les réponses les plus complètes sur le “déconfinement”, ses conséquences au quotidien et sur l’avenir. N’hésitez pas à nous contacter.

*** Restez prudents ! Appliquez les gestes barrières ! ***