AH – Compétitivité : cartes sur table !

La négociation se prolonge…

Après deux mois de travail pour laisser sa chance à la « co-construction », la CFE-CGC a rencontré Bruno EVEN afin de clarifier la stratégie de la Direction sur les premières discussions liées à la compétitivité.

Alors deux mois de perdus ou pas ?

Pas tout à fait, et une clarification s’imposait !

De fait, Bruno EVEN donne au dialogue social des marges de manœuvres, en mettant toutes les cartes sur la table, avec comme cible affichée de trouver un accord gagnant-gagnant.

L’objectif étant le maintien de l’emploi dans un marché qui a fondu de 50%.

La CFE-CGC ne jouera pas la surenchère de la peur ou de la crainte. Dans tous les cas, rien ne peut changer tant qu’un accord n’est pas négocié et signé ! La Direction ne peut rien, seule, sur les sujets relevant des accords d’entreprises ou conventionnels.

La négociation a donc officiellement démarré le vendredi 6 novembre, pour une redéfinition des sujets à négocier. Certains ont déjà été bloqués et d’autres rajoutés à la demande de la CFE-CGC.

Suite à cette rencontre, la date de la signature a été reportée à fin janvier 2021. Cette négociation “compétitivité” nécessite du temps, la Direction l’a convenu.

La CFE-CGC n’est pas experte dans le maniement de la démagogie.

Elle abordera tous ces sujets de manière posée, avec comme seul souci le maintien global et la cohérence de nos avantages sociaux et de nos emplois à horizon 2022-2023.

Vos délégués CFE-CGC restent toujours mobilisés et à votre écoute pour vous apporter les réponses les plus complètes sur la situation sociale et économique de l’entreprise comme sur l’actualité liée à la “Covid-19” et de ses conséquences au quotidien et sur l’avenir. N’hésitez pas à nous contacter.

*** Restez prudents ! Appliquez les gestes barrières ! ***