Avis de la CFE-CGC au CCE sur l’évolution organisationnelle EB/EV

Les élus CFE-CGC au CCE ont été consultés sur l’évolution organisationnelle des activités commerciales…

Cette évolution, regroupant les équipes Marketing, Business Development et Asset Management avec celles de la Direction Commerciale, s’inscrit dans la continuité du Plan de Transformation.

La structure de cette nouvelle organisation semble revenir aux fondamentaux d’une activité commerciale internationale qui rassemble sous une hiérarchie unique l’ensemble des métiers du commerce tout en étant proche du client sur le terrain.

Cependant, par cette évolution, la CFE-CGC constate :

– que cette nouvelle organisation crée des échelons supplémentaires, à l’encontre d’une organisation lean.

– que le poids des postes pourrait être remis en cause.

– qu’il y a  création de boites dites « activity », quels rôles ont-elles, pour quelle durée ?

– un risque de morcellement des activités notamment chez les KSM et MPM.

– que la fonction Methods and Tools est isolée.

Au-delà de ces changements la CFE-CGC acte que la Direction affirme que :

– La modification de l’organisation ne sous-entend pas que le niveau de responsabilité, le métier et le poste soient impactés.

– Aucune mobilité géographique n’est prévue dans le cadre de cette réorganisation.

Néanmoins, la CFE-CGC revendique :

– Que tous les salariés concernés fassent l’objet d’une communication homogène et détaillée, et ce dans les plus brefs délais.

– Un suivi personnalisé pour les salariés qui changent de Direction et de Manager, plus particulièrement les salariés de la Direction EV transférés chez EBD.

– Que les transferts engendrés soient bien choisis et non subis. Chaque salarié doit retrouver un poste de qualification comparable à l’actuel et les évolutions associées.

– Que les budgets de formation soient mis en place pour les salariés qui verront leur poste évoluer.

La CFE-CGC veillera à ce que ses demandes soient prises en compte afin que l’ensemble des salariés impliqués ne subissent pas cette réorganisation mais qu’ils se l’approprient.

Les activités commerciales ont besoin d’une vision stratégique à court et moyens termes, claire et partagée.

En conséquence, les élus CFE-CGC au CCE ont donné un avis favorable sur le projet d’évolution organisationnelle EB/EV. Ils resteront toutefois attentifs sur sa mise en application

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *