Covid-19 : Nouveau protocole sanitaire en entreprise…

Qu’est-ce qui change ?

Hier après-midi, jeudi 27 août, s’est tenu un CSSCT-Central au cours duquel nous a été présentée par la Direction la déclinaison du « protocole sanitaire dans les entreprises », annoncé par le gouvernement mardi 18 août, ainsi que sur les procédures appliquées à Marignane et PLB.

Ce protocole national étant toujours au stade de projet, les mesures pourront être adaptées lors de la diffusion par le gouvernement de la version finale. Dans les faits :

1. Port du masque :

Où ? Il est obligatoire sur l’ensemble des espaces clos de l’établissement (Open Space, vestiaires, bureaux, zone de circulation, …) seule dérogation les bureaux individuels sans visiteur. Pour l’extérieur, le port du masque est non obligatoire tant que la distanciation est assurée. Il reste donc obligatoire dans les files d’attentes des tourniquets, des restaurants, des kiosques Paul, du CSE (service commercial, Coop, médiathèque), des postes de garde, etc.

Quel masque ? La Direction privilégie le masque chirurgical mais autorise le masque alternatif s’il correspond à la norme AFNOR S76-001. A partir de début septembre, la Direction fournira à chaque salarié 10 masques chirurgicaux par semaine distribués par les Safety Ambassadors et managers.

Classification EPI* ou pas ? Le protocole sanitaire ne précise rien pour l’instant, mais la situation pourrait évoluer d’ici la parution de sa version finale. (*) EPI : Equipement de Protection Individuel

Sanction ou pas ? Si le masque est considéré comme un EPI, le Règlement Intérieur (RI) prévoit déjà les différentes sanctions possibles. Si le masque est non défini comme EPI, la Direction souhaite modifier les RI des établissements et devra donc consulter les instances représentatives du personnel (IRP).

Nota : Pour les personnes ayant un problème de santé lié au port du masque (asthme, problème respiratoire, etc…), elles devront passer par la médecine du travail pour analyse de leur situation.

La Direction a assuré avoir suivi les recommandations gouvernementales pour constituer un stock préventif de masques de protection de 10 semaines pour pouvoir faire face à une résurgence potentielle de l’épidémie”, ce qui est actuellement le cas aussi bien dans les Bouches-du-Rhône qu’en région parisienne.

2. Télétravail : Les règles actuelles restent identiques pour le moment.

3. Cas contacts : Changement de définition, ne seront considérés comme tels seules les personnes en contact plus de 15 minutes sans port du masque avec une personne testée positive. Désormais, cette caractérisation incombe à la médecine du travail qui définira s’il y a cas contact ou pas.

4. Jauge de superficie : la règle sur les calculs de surface des locaux professionnel ne change pas pour l’instant.

La Direction nous a également informés qu’elle mettrait en place une procédure de recyclage des masques chirurgicaux, permettant un bilan “carbone” proche de celui des masques alternatifs.

Nous communiquerons plus en détail sur les mesures prises et les nouvelles règles dès la parution officielle du protocole sanitaire et de sa déclinaison à l’intérieur de nos établissements respectifs de Marignane comme de Paris-Le Bourget.

Vos délégués CFE-CGC restent toujours mobilisés et à votre écoute pour vous apporter les réponses les plus complètes sur la situation sociale et économique de l’entreprise comme sur l’actualité liée à la “Covid-19” et de ses conséquences au quotidien et sur l’avenir. N’hésitez pas à nous contacter.

*** Restez prudents ! Appliquez les gestes barrières ! ***