Quelles réactions et propositions de la CFE-CGC par rapport au projet Macron ?

L’actualité sociale et politique a subi un net coup…

d’accélérateur ces dernières semaines.

Suite à l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, la CFE-CGC conforte et affine ses positions. Un travail réalisé en partie lors du séminaire confédéral exécutif qui s’est déroulé les 15 et 16 mai 2017 à Reims.Quatre groupes de travail, animés chacun par deux secrétaires nationaux, ont été organisés autour de quatre thèmes :

1Réforme du code du travail ( par ordonnances ) qui inclut le projet de fusion des instances et de primauté de l’accord d’Entreprise, entre autre. Ce groupe, co-animé par Gilles Lecuelle et Martine Keryer, a travaillé sur la question de la fusion du CHSCT, en prenant en compte les problématiques de santé, très lourdement impactées.

2 Réforme de la retraite, avec le projet de fusion des régimes privés et publics. Un atelier co-animé par Serge Lavagna et Simon-Pierre Polliciardi.

3Réforme de l’assurance chômage et de la formation professionnelle. Un module co-animé par Jean-François Foucard et Pierre Lichon, tous deux impactés par les conséquences en terme de paritarisme national et territorial.

4 – Bénéfices attendus par Emmanuel Macron de ses réformes sur le plan économique, tant au niveau national qu’européen. Un atelier co-animé par Gérard Mardiné et Christophe Lefèvre.

En cliquant sur l’Image ci-dessous, vous y trouverez la synthèse de leurs travaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *